• Montsé

Encore un truc qui nous gonfle... Les fodmaps


Après le sans gluten (le no-glu pour faire branché) et le sans lactose, voici le sans FODMAPS ! Mais c’est quoi ce truc ? Explications… FODMAPS est un acronyme de « Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols ». Impossible à placer tel quel dans une conversation normale, donc on dit FODMAPS. Sinon pour faire simple les FODMAPS se sont des sucres particuliers, qu’on nomme les glucides fermentescibles à chaîne courte.

Mais pourquoi ça devient un problème alors ? Et bien tout simplement parce que notre petit corps n’a pas les enzymes suffisantes pour les digérer. Du coup ils ne sont pas digérés comme les autres aliments au niveau de l’intestin grêle, et cette mauvaise absorption entraîne une forte teneur en eau dans l’intestin et le résultat, vous l’aurez compris, c’est un ventre énorme, tout ballonné, tout gonflé. Et ça peut être pire, ça peut faire très mal et vous donner la courante en plus, une mauvaise haleine et de l’eczéma. Trop bien quoi ! Tout ce qu’il faut pour rester célibataire… toute sa vie.

Et on les trouve où ces nouveaux ennemis à abattre ? Et là le couperet tombe. MOI la végétarienne convaincue, j’apprends que ces méchants petits glucides (que j’appelle désormais GLUcifer), se trouvent dans les fruits, les légumes, les légumes secs et les céréales (chic y’en a visiblement pas dans le Nutella… hehehe), les produits laitiers et les confiseries sans sucre. Donc si je comprends bien il ne me reste plus qu’à me nourrir d’animaux morts, de fraises Tagada et de Nutella. Meuhhh non je rigole !! Je ne me sens pas concernée par ce problème, je suis un vrai sanibroyeur. Je digère tout, sans ballonnements, sans douleurs abdominales, sans troubles du transit. Je suis un incinérateur sur pattes ! Mais ce n’est pas une raison pour ne pas en parler. Je connais plein de gens autour de moi directement concernés par ce problème. L’intolérance au FODMAPS donne à peu près les mêmes symptômes que la colopathie fonctionnelle et le syndrome de l’intestin irritable (le SII) qui parfois peuvent vraiment vous gâcher la vie. Il y aurait environ 30 à 60 % de personnes intolérantes aux FODMAPS, contre 10% de personnes porteuses du SII ou de colopathie fonctionnelle. Et comment on fait alors pour éviter de sortir de table avec la sensation d’être enceinte de 6 mois ? Et bien on se met au régime sans FODMAPS. Pffff….encore un truc super pas drôle vous vous dites. Et vous n’avez pas tort, mais si vous souffrez des symptômes déjà cités plus haut je pense que vous êtes prêts à tous les sacrifices pour avoir un ventre plat 24h/24.

Donc on fait d’abord une petite cure de 6 semaines pendant lesquelles on élimine tout ce qui contient le plus de FODMAPS, et ensuite petit à petit on les réintroduit, famille par famille, 2 par semaine environ et on observe les variations du tour de taille. L’intolérance aux FODMAPS n’est absolument pas une allergie. Les intolérances varient d’un individu à l’autre, il suffit de trouver son seuil de tolérance. Et puis on peut être intolérant aux FODMAPS des fruits par exemple et très bien supporter ceux des produits laitiers ou des céréales. D’où l’intérêt de tout supprimer d’abord et de faire des tests de réintroduction alimentaire semaine après semaine.


Mais vous allez me dire que c’est absolument impossible de tout supprimer pendant 6 semaines, qu’est-ce qu’on mange en dehors de la cervelle d’agneau et des chamallows ? Pas de panique !! Il est quasiment impossible de supprimer complètement les FODMAPS d’une alimentation dite « saine », on trouve donc des arrangements avec le diable. On substitue les aliments très riches en FODMAPS par d’autres moins riches. Par exemple on mange des fruits rouges plutôt que des pommes, des carottes plutôt que des choux, du quinoa plutôt que des pâtes (décidément le quinoa il a tout bon, sans gluten, sans FODMAPS et super riche en protéines, quinoa on te love !), le gruyère plutôt que le lait. Par contre pour les végétariens c’est super cruel, parce que la viande, le poisson et les œufs ne contiennent pas de FODMAPS. Je suis d’ailleurs étonnée que DUCAN ne s’en soit pas encore servi comme argument marketing pour nous fourguer son régime amaigrissant 100% protéine et donc 100% tout pourri pour la santé.

Mais si on est intolérant aux FODMAPS on adopte les bons réflexes :

  • On choisit des fruits et des légumes bien mûrs, on les épluche, les épépine, les râpe ou on les coupe en petits morceaux, ou alors carrément on les mixe, et on ne mange pas plus de 2 portions de crudités par jour (crudités ça veut dire choses crues, donc les fruits crus ce sont aussi des crudités !),

  • On préfère les cuissons douces et sans matières grasses, on ajoute ensuite un peu d’huile ou de beurre cru,

  • On évite les épices fortes et on se tourne plutôt vers les herbes fraîches, qui améliorent la digestion.

Et ça coule de source, on évite de trop manger. On respecte le signal de satiété et on arrête de se goinfrer alors qu’on n’a plus faim. Et puis on fait ce qu’on devrait tous faire, manger à heures fixes, dans le calme, on mâche chaque bouchée jusqu’à la liquéfier dans la bouche, et on repose ses couverts entre chaque bouchée. Du coup on est en retard au boulot l’après-midi vu qu’on a mis 2 h à avaler son déjeuner.

Mais il y a quand même des bonnes nouvelles, c’est que la flore intestinale évoluant en permanence, on peut très bien se remettre à tolérer des aliments qu’on ne tolérait pas il y a quelques mois. Par contre si au bout de quelques semaines de régime sans FODMAPS il n’y a pas d’amélioration sur les symptômes digestifs, il vaut mieux consulter son médecin et tirer au clair cette histoire de ballonnements. En attendant, si vous vous sentez concernés par cette nouvelle intolérance alimentaire, vous pouvez acheter un petit livre très utile : Mes petites recettes magiques sans FODMAPS du Dr Pierre NYS. Vous n’aurez plus à réfléchir des heures à vous demander ce que vous allez pouvoir manger !

#gonflement #fodmaps

97 vues
"Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester..."  

  Proverbe indien  

  • Facebook
  • Instagram