• Montsé

Arrêtez de penser que le froid est votre ennemi

Personnellement je m’adapte plus facilement au froid qu’au chaud. Quand je parle de froid je parle évidemment de températures supportables pour un être humain lambda comme moi, pas de températures extrêmes comme dans le grand nord, je ne suis pas une otarie non plus. Je trouve que le froid est vivifiant, stimulant, contrairement à la chaleur qui vous écrase au sol, moite de sueur, mou comme un marshmallow au soleil. Vous l’aurez compris, le réchauffement climatique ne fait pas du tout mon affaire. J’aurais préféré un refroidissement climatique personnellement.


Alors pourquoi le froid est-il si bon pour la santé ?


Il brûle des calories

Grelotter un peu serait très bon pour la silhouette... En hiver, le corps a plus de mal à maintenir sa température à 37°C à cause de la chute des températures. Il brûle ainsi plus de calories et va puiser davantage dans les réserves de graisses, mêmes celles qui sont les plus difficiles à déloger en temps normal. Selon une étude tout ce qu’il y a de plus sérieuse, frissonner 15 min dans la journée serait équivalent à une heure de vélo pour brûler des graisses, alors qu’avaler des litres de Mojito ou de crème glacée pour vous rafraîchir quand il fait chaud vous fera plutôt prendre quelques kilos. Dans notre corps nous avons deux sortes de graisse, ou de tissus adipeux: la graisse blanche et la graisse brune. La graisse brune, est un tissu qui emmagasine les nutriments sous forme de lipides pour ensuite les brûler afin de produire de la chaleur et maintenir la température du corps. Ce tissu aide l’organisme à lutter contre le froid tout en dégradant les nutriments.


La graisse brune, est un tissu qui emmagasine les nutriments sous forme de lipides pour ensuite les brûler afin de produire de la chaleur et maintenir la température du corps. Ce tissu aide l’organisme à lutter contre le froid tout en dégradant les nutriments. La graisse brune est retrouvée chez les mammifères en hibernation et chez l’homme. Elle est présente principalement chez l’être humain au début de sa vie, pour maintenir sa température corporelle à un niveau acceptable car il n’a pas encore le réflexe de frissonner, et chez certains mammifères, elle leur permet d’hiberner tout en évitant l’hypothermie.

Cette graisse se localise, en faible quantité, dans la région interscapulaire, au niveau des principaux vaisseaux sanguins : du cou, des clavicules, des aisselles, des épaules, près de la colonne vertébrale et du cœur. Les adipocytes bruns, cellules présentes dans les graisses brunes, sont à la fois des brûle-graisses et des isolants thermique.


La graisse blanche est celle qui stocke les calories. Elle emmagasine les calories en excès sous forme de lipides et ne les élimine pas. La graisse blanche est une réserve énergétique que l’individu pourra utiliser lorsque ses réserves de glucides seront épuisées, notamment durant un jeûne, un effort physique conséquent ou en période de froid.

La graisse blanche est principalement localisée, en grande quantité, dans les régions profondes du corps : sur la nuque et les épaules chez l’homme, et sur la poitrine, les fesses, les cuisses et les hanches chez les femmes. Cette graisse est responsable de la prise de poids mais aussi de l’obésité.


Une étude réalisée en 2012 par des chercheurs de l'université de Sherbrooke (Québec), démontrait que le temps froid activait d'une certaine façon la graisse brune. Le simple fait de grelotter un peu pourrait avoir le même effet qu'une activité sportive. En 2014, une étude publiée dans la revue Cell Metabolism allait en ce sens, mais soulignait que la graisse blanche pouvait même se transformer en graisse brune sous l'effet du froid. Tous à la douche froide!


En ce qui me concerne j’ai commencé à adopter cette habitude depuis quelques semaines, je termine ma douche par quelques secondes d’eau bien froide. Allez-y doucement au début, n’allez pas vous hydrocuter bêtement sous votre douche. Réduisez petit à petit la température de l’eau jusqu’à ce que l’eau vous fasse un peu hyperventiler et sautiller sur place. Et petit à petit augmentez la durée de cette douche fraîche. En plus ça raffermit la peau, donc c’est tout bénéfice.


Il améliore la circulation sanguine 

Le froid provoque une vasoconstriction – le diamètre des vaisseaux diminue – suivie d’un effet réactionnel de vasodilatation – les vaisseaux se dilatent – avec une augmentation du débit sanguin. Résultats: la microcirculation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, ce qui permet aux organes d’être bien « alimentés ». Le froid va donc prévenir l'apparition de varices. Donc peau raffermie et plus de varices. Si avec ça je n’arrive pas à vous convaincre…


Il est anti-inflammatoire

Tout le monde sait que lorsqu’on se blesse, entorse ou contusion, on nous conseille de mettre du froid sur notre bobo. Et ce n’est pas pour rien. C’est un réflexe ancestral. L’action antalgique du froid est connue depuis la nuit des temps. Elle a plusieurs explications très scientifiques. La première est qu’il « endort » les nerfs sensitifs, ceux qui transportent l’influx nerveux vers le cerveau (d’où la sensation d’engourdissement provoquée par le froid). La deuxième est qu’il stimule la production d’endorphines, des hormones dont les effets sont proches de la morphine. Le froid soulage donc les douleurs musculaires (déchirures, élongations, tendinites) et articulaires (entorses, luxation), mais aussi les maux de tête. Et tout ça sans creuser le trou de la sécurité sociale.


Tous les grands sportifs bénéficient maintenant de séances de cryothérapie. Cette technique utilisée depuis plusieurs dizaines d’années dans les pays de l’Est, consiste à s’exposer pendant environ 3 minutes, dans une cabine spécifique, à des températures comprises entre -120 °C et -170 °C. Cette exposition provoque des effets hormonaux et biochimiques qui améliorent certaines pathologies. Si les plus connues sont traumatologiques (tendinite, déchirure, etc.) et rhumatologiques (polyarthrite rhumatoïde, arthrose, rhumatismes inflammatoires, etc.), il en existe beaucoup d’autres. Le froid intense peut ainsi être utilisé en post-chirurgie pour faciliter la récupération après une anesthésie générale, en dermatologie pour soulager les démangeaisons ou les rougeurs (acné, psoriasis, etc.), en cas de sclérose en plaques pour réduire les contractions musculaires et entretenir la souplesse, mais aussi en cas de stress, de trouble du sommeil ou de décalage horaire.


Personnellement j’ai essayé et c’est très supportable. On entre (en maillot de bain mais avec chaussures et chaussettes, gants, bonnet et masque) dans une cabine déjà très froide et on y reste pendant 30 secondes environ, ensuite on entre dans une seconde cabine encore plus froide et on y reste encore 2 minutes ou 3 en fonction de l’indication. Personnellement j’ai trouvé ça très supportable, certes je n’y serai pas restée 1 minute de plus parce que j’avoue que j’ai vraiment compté les 30 dernières secondes. Mais l’effet sur le corps quand on ressort de cette cabine et que le sang se remet à circuler normalement est tellement agréable qu’on a rapidement envie de recommencer.


Il chasse le rhume

Arrêtez de croire tout ce qu’on vous dit : le refroidissement n’existe pas. Les rhumes et autres maladies de l’hiver ne sont pas dus au froid, mais à des virus ou à des bactéries. On ne les attrape pas parce qu’on n'est pas assez couvert, mais parce qu’on est contaminé (par une poignée de main, des postillons, un baiser, etc.). Le fait qu’il y ait plus de rhumes et de petites maladies ou en hiver qu’en été s’explique simplement par la plus grande promiscuité due à cette saison : lorsqu’il fait mauvais et que les journées sont courtes, nous avons tendance à rester entre nous, bien au chaud, à l’intérieur, ce qui favorise la propagation des virus. L’autre bonne nouvelle, c’est que plus il fait froid, moins les microbes sont virulents : dès que les températures sont négatives, l’activité des virus, des bactéries et des champignons est très limitée. Ces petites saletés aiment la chaleur et l’humidité, alors réjouissez-vous quand il fait très froid et sortez dans la nature, ce n’est sûrement pas dehors par temps très froid que vous attraperez quelque chose.


Il booste le moral

Là je vous sens sceptiques…Le froid est pourtant un bon moyen de lutter contre la déprime hivernale ! Contrairement à ce que l’on pense, ce ne sont pas les UV qui ont un effet anti dépresseur (c’est plutôt le contraire même, les UV vous donnent une peau toute tâchée et toute ridée et je ne suis pas sûre que ça vous mettra de bonne humeur de vous voir frippé(e) comme un pruneau). C’est la lumière qui agit sur la sécrétion de la mélatonine, de la sérotonine et de la dopamine, trois hormones régulatrices de l’humeur. Sans parler de la stimulation des endorphines, appelées aussi les hormones du bonheur, tant leur effet est euphorisant, dont la production est stimulée par le froid. Et l’hiver la luminosité est à son comble quand il y a un beau ciel bleu alors on met un petit bonnet et on va dehors, s’oxygéner et prendre sa dose de bonne humeur naturelle.



Sans aller jusqu’à vous jeter, comme les habitants des pays très froids, dans des bains d’eau glacée, faites l’essai de la douche fraîche, qui vraiment, études à l’appui est efficace pour battre en brèche dépression, fatigue et anxiété. J’en ai déjà parlé plus haut.


Je m’intéresse depuis quelques temps aux travaux de Win HOF, surnommé à juste titre ICE MAN, et j’essaie donc d’appliquer un peu ses conseils. Je pratique donc la douche froide quelques secondes tous les jours et dès que je peux je m’expose au froid en tenue légère. Je fais des exercices de respiration dehors pendant 5 minutes et plus la température est basse mieux c’est (ma température la plus basse pour l’instant étant -10 degrés).


J’espère qu’avec tout ça je vous ai convaincus que le froid est vraiment bon pour la santé, moi je l’apprécie de plus en plus et je redoute maintenant l’arrivée de la chaleur qui me cloue au sol et m’emprisonne réellement. Essayez petit à petit de vous adapter au froid et vous pourrez peut-être observer des bénéfices sur votre santé, ça vaut vraiment la peine d’essayer !


"Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester..."  

  Proverbe indien  

  • Facebook
  • Instagram